Bienheureuse Françoise du Cœur de Jésus ALDEA Y ARAUJO

Nom: ALDEA Y ARAUJO

Prénom: Françoise (Francisca)

Nom de religion: Françoise du Cœur de Jésus (Francisca)

Pays: Espagne

Naissance: 17.12.1881  à Somolinos (Guadalajara)

Mort: 20.07.1936  à Canillejas (près de Madrid)

Etat: Religieuse  -  Martyre

Note: 1899 entre chez les "Hermanas de la Caridad del Sagrado Corazon de Jesus". Institutrice – Secrétaire générale. Fusillée avec la Bse Rita Dolorez Pujalte  2

Béatification: 10.05.1998  à Rome  par Jean Paul II

Canonisation:

Fête: 20 juillet

Réf. dans l’Osservatore Romano: 1998 n.19 & 20

Réf. dans la Documentation Catholique: 1998 n.12 p.599

Notice

Francisca ALDEA Y ARAUJO naît en 1881 à Somolinos dans la province de Guadalajara, en Espagne. Restée orpheline de père et de mère en bas âge, elle est accueillie comme pensionnaire au collège Santo Susanna de Madrid qui appartient aux Religieuses de la Charité du Sacré-Cœur ("Hermanas de la Caridad del Sagrado Corazon de Jesus"). A l'âge de dix-huit ans, elle entre au noviciat de l'Institut où elle a grandi et prononce ses premiers vœux en 1903. Destinée à l'enseignement, elle obtient le diplôme d'institutrice et exerce cette profession avec un grand dévouement jusqu'en 1916, époque à laquelle elle est élue Secrétaire générale.

Quand la révolution éclate en 1936, elle est Econome générale et, malade elle-même, elle assiste en même temps comme infirmière, l'ancienne Supérieure Générale. Mère Rita Dolorès âgée de 83 ans et presque aveugle. Elles résident au couvent des Sœurs du collège Santa Susanna. Quand les révolutionnaires attaquent le collège, ils emmènent les deux sœurs en voiture près d'un petit village des environs de Madrid appelé Canijellas où elles sont fusillées. Les médecins qui pratiquent l'autopsie le lendemain sont surpris de constater que les deux corps conservent leur flexibilité et qu'il en émane un mystérieux parfum. En 1940, toujours parfaitement conservés, les corps sont transportés dans le cimetière de l'Almudena à Madrid et en 1954, ils sont placés dans la chapelle du collège de leur Institut à Villaverde, près de Madrid. Mère Rita Dolores et Sœur Francisca sont toutes deux béatifiées par Jean Paul II le 10 mai 1998.