QUELQUES ELEMENTS D'HISTOIRE

      Avant de devenir un ermitage les grottes de Longeborgne, les "baumes" semblent avoir eu un usage défensif, peut-être militaire.

      C'est par un acte du 15 juin 1522 qu'il a été concédé au franciscain Jean BOSSIE et à six compagnons pour construire une chapelle en l'honneur de Notre-Dame et de saint François d'Assise.

       L'humidité des lieux ne favorisera pas le maintien des ermites. L'occupation des lieux connut bien des aléas. Toutefois, Longeborgne, au fil des années devint un lieu de pélerinage. Dès la seconde moitié du 17ème siècle, les ex-votos, le mobilier, les fondations de messes et les documents d'archive attestent le développement pris par la dévotion à Notre-Dame de Compassion, principale patronne de l'Ermitage.

       Des miracles eurent lieu à Longeborgne, ainsi que l'atteste un acte du 4 juillet 1699 par lequel le nonce apostolique auprès des cantons suisses, Giulio PIAZZA donne à la ville de Sion le droit de patronat sur Longeborgne.

Abbaye St Benoît