COM. ECRITURES II
Précédente Accueil Suivante

Bibliothèque

 Abbaye Saint Benoît de Port-Valais
rte de l'église 38 - CH-1897 Le Bouveret (VS)

Accueil
HISTOIRE
LES RÉTRACTATIONS
LETTRES
LES CONFESSIONS
LA CITÉ DE DIEU
DE LA TRINITÉ
GENÈSE
LOCUTIONS
QUESTIONS
JOB
COM. ECRITURES II
LES PSAUMES
SAINT JEAN
PARTHES
SERMONS DÉT.
SERMONS INÉDITS
DOCTRINE Xtienne
V. THÉOLOGALES
COMBAT CHRÉTIEN
CATÉCHISME
CONTINENCE
MARIAGE
VIRGINITÉ
VIDUITÉ
UNIONS ADULTÈRES
DU MENSONGE
Ctre LE MENSONGE
TRAVAIL D. MOINES
DIVINATION
DEV.  AUX MORTS
DE LA PATIENCE
DU SYMBOLE
DISC. CHRÉTIENNE
CANTIQUE NOUVEAU
UTILITÉ DU JEUNE
RUINE DE  ROME
LES SOLILOQUES
IMMORTALITÉ
VIE BIENHEUREUSE
DU MAÎTRE
DE L'ORDRE
ACADÉMICIENS
GRANDEUR DE L'AME
LIBRE ARBITRE
DE LA MUSIQUE
DES MOEURS
VRAIE RELIGION
RÈGLE  S. AUGUSTIN
POLÉMIQUES

OEUVRES DE SAINT AUGUSTIN. SUITE DES COMMENTAIRES SUR L'ÉCRITURE.

Oeuvres Complètes de Saint Augustin, Traduites pour la première fois en français, sous la direction de M. Raulx, Tome Vème, Commentaires sur l'Écriture, Bar-Le-Duc, L. Guérins & Cie éditeurs, 1867.

 


LE MIROIR SACRÉ

Traducteur du Miroir sacré, M. l'abbé JOYEUX.

p.1-113.


ACCORD DES ÉVANGÉLISTES.

Les deux premiers livres ont été traduits par M. l'abbé TASSIN, les deux derniers par M. l'Abbé BURLERAUX.

p. 114-256

LIVRE PREMIER.
 
Le Saint docteur dit quelques mots de l'autorité, du nombre, de la manière ,d'écrire des Evangélistes et de l'ordre dans lequel ils se présentent : puis avant de parler de leur accord, il répond dans ce livre à ceux qui s'étonnent de l'absence de tout écrit composé par Jésus lui-même, ou le supposent auteur de certains livres de magie ; et qui, pour détruire la doctrine de l'Évangile, reprochent aux disciples de Jésus-Christ d'avoir trahi la vérité, en donnant à leur maître le nom de Dieu, et d'avoir ajouté à son enseignement, en proscrivant le culte des dieux. Il défend contre ces détracteurs audacieux la doctrine des Apôtres et des Prophètes, en montrant que le Dieu d'Israël doit seul être adoré, lui, qui d'abord repoussé des Romains par une exception singulière, a fini par soumettre à son nom l'empire Romain, et comme l'avaient annoncé ses prophètes, a renversé les idoles chez toutes les nations par la prédication de l'Évangile.

LIVRE SECOND. De l'Incarnation à la Cène. Nul désaccord entre les quatre Évangélistes.

LIVRE TROISIÈME. De la Cène à l'Ascension.

LIVRE QUATRIÈME. Quelques traits particuliers dans S. Marc, S. Luc et S. Jean.

 


 

EXPLICATION DU SERMON SUR LA MONTAGNE

Traduction de M. l'abbé DEVOILLE.

p. 257-317

LIVRE PREMIER. PREMIÈRE PARTIE DU SERMON

LIVRE SECOND. SECONDE PARTIE DU SERMON


QUESTIONS SUR LES ÉVANGILES.

Ces deux livres ont été traduits par MM. les abbés FRESNOIS et POGNON.

 318-350


DIX-SEPT QUESTIONS SUR L'EVANGILE SELON SAINT MATTHIEU.

Traduit par M. l'abbé POGNON.
 
p. 351-359


 

EXPLICATION DE QUELQUES PROPOSITIONS DE L'ÉPITRE AUX ROMAINS.

Opuscule traduit par M. l'abbé BARDOT.

p. 360-378


EXPLICATION COMMENCÉE DE L'ÉPITRE AUX ROMAINS.

Traduction de M. l'abbé BARDOT.
 
379-393


COMMENTAIRE DE L'ÉPÎTRE AUX GALATES


Traduction de M. l'abbé RAULX.

p. 394-427


QUATRE-VINGT-TROIS QUESTIONS .

Ces LXXXIII Questions ont été traduites par M. l'abbé DEVOILLE
 

p. 428-489


DIVERSES QUESTIONS A SIMPLICIEN

Ces deux livres ont été traduits par M. l'abbé DEVOILLE.

LIVRE PREMIER. DEUX QUESTIONS SUR L'ÉPITRE AUX ROMAINS.

p. 490-508

LIVRE SECOND. QUESTIONS SUR LES LIVRES DES ROIS.

p. 508-520


SUR LES HUIT QUESTIONS DE DULCITIUS.

Traduction due à M. l'abbé DEVOILLE

521-535


DE LA FOI AUX CHOSES QU'ON NE VOIT PAS.

Opuscule traduit par M. l'abbé DEVOILLE. 

Croire aux choses que nous ne voyons pas de nos yeux, ce n'est pas, pour nous autres chrétiens, témérité blâmable, mais foi digne d'éloge.

p. 537-542.


 

DE LA FOI ET DU SYMBOLE.

Traduit par M. l'abbé DEVOILLE. 

Cet ouvrage explique chaque article du symbole et réfute en même temps les erreurs qu'y opposent les hérétiques, surtout les Manichéens.

p. 543-552


DE LA FOI ET DES OEUVRES

Ce traité a été traduit par M. CITOLEUX.

Réfutation de trois erreurs auxquelles l'auteur oppose les trois propositions suivantes : 1° On ne doit pas admettre indistinctement toute sorte de personnes au baptême ; la tolérance pour les pécheurs doit se concilier dans l'Église avec le maintien de la discipline ecclésiastique. 2°   Il faut initier les catéchumènes aux mystères de la foi et tout ensemble aux devoirs de la vie chrétienne. 3° Celui qui a reçu le baptême est incapable, s'il ne réforme pas ses moeurs criminelles, d'arriver par la foi seule au salut éternel.

p. 553- 576


Fin du tome cinquième et dernier ouvrage numérisé des Oeuvres complètes de Saint Augustin, en ce  jour de la Passion de Notre-Seigneur, 18 avril 2003.

"Tout est accompli."

Priez pour le copiste!


Précédente Accueil Suivante