DU BAPTÊME
Précédente Accueil Remonter Suivante

Bibliothèque

 Abbaye Saint Benoît de Port-Valais
rte de l'église 38 - CH-1897 Le Bouveret (VS)

Accueil
Remonter
UNITÉ DU BAPT.
R. DE CONFÉRENCE
AVERTISSEMENT
CÉSARÉE
ÉMÉRITE
GAUDENTIUS I
GAUDENTIUS II
RUSTICIANUS
CHANT POPULAIRE
PARMÉNIEN
DU BAPTÊME
PÉTILIEN
UNITÉ DE L'ÉGLISE
CONTRE CRESCONIUS

 

DU BAPTÊME

CONTRE LES DONATISTES.

 Traduction de M. l’abbé BURLERAUX, BAR-LE-DUC, 1870. , Tome XV.

Ce qui frappe dans cet ouvrage, outre la puissance des raisonnements et des explications catholiques d’Augustin, ce sont les pieux et touchants égards de ce génie pour un autre génie chrétien qui se trompa sur un point de la foi, et dont l’erreur était devenue une arme dangereuse entre les mains des Donatistes. Le coeur d’Augustin se révèle tout entier dans ces heureux et magnifiques efforts pour excuser un grand homme: Le souvenir du martyre de Cyprien lui apparaît comme sa justification la plus sublime. Cyprien s’est trompé, mais il est resté dans l’unité de l’Eglise.

LIVRE PREMIER : Validité et Inutilité du Baptême Hérétique.

Saint Augustin y prouve que le baptême peut être conféré hors de la communion catholique par des hérétiques ou des schismatiques. Toutefois ce n’est pas de leurs mains qu’on doit le recevoir, et il ne sert de rien tant que l’on reste volontairement dans te schisme ou l’hérésie.

LIVRE DEUXIÈME : Autorité de Saint Cyprien. 

Dans le deuxième livre, l’évêque d’Hippone prouve que les Donatistes ont tort d’invoquer en leur faveur l’autorité de saint Cyprien; le bienheureux martyr a toujours soutenu la nécessité de maintenir l’unité de l’Eglise. Par une contradiction manifeste, les schismatiques s’armaient de l’autorité de Cyprien dans la réitération du baptême , et la repoussaient dans les questions de paix, de concorde et de fraternité; ils glorifiaient une moitié de l’évêque et rejetaient l’autre moitié.

LIVRE  TROISIÈME : Erreur de Saint Cyprien.

Saint Augustin réfute cette partie de la lettre de Cyprien à Jubaianus, sur laquelle les Donatistes s’appuyaient pour prouver l’invalidité du baptême conféré par les hérétiques.

LIVRE QUATRIÈME : Réfutation de Saint Cyprien.

 Augustin y continue l’examen de la lettre de Cyprien à Jubaianus.

LIVRE CINQUIÈME : Réfutation de Saint Cyprien.

Ce livre traite de la fin de l’épître de Cyprien à Jubaianus, de son épître à Quintes, de sa synodique adressée aux évêques de Numidie et de son épître à Pompeïus.

LIVRE SIXIÈME : Le Concile de Cathage.

Examen du concile de Carthage, célébré sous l’inspiration de saint Cyprien

LIVRE SEPTIÈME : Le Concile de Carthage.

Examen des autres opinions émises dans le concile de Carthage.

A propos des positions de Saint Cyprien sur le Baptême, allez sur les pages qui lui sont consacrées.

 

Précédente Accueil Remonter Suivante