CONTRE JULIEN I
Précédente Accueil Remonter Suivante

Bibliothèque

 Abbaye Saint Benoît de Port-Valais
rte de l'église 38 - CH-1897 Le Bouveret (VS)

Accueil
Remonter
MÉRITE I
MÉRITE II
MÉRITE III
PROCÈS
DE LA GRACE I
DE LA GRACE II
DE L'ÂME
DU MARIAGE
CALOMNIES JULIEN
LIVRE II
LIVRE III
LIVRE IV
CONTRE JULIEN I
GRÂCE  L.-ARBITRE
CORRECTION GRÂCE
PRÉDESTINATION
PERSÉVÉRANCE
CONTRE JULIEN II
ESPRIT- LETTRE
NATURE ET GRÂCE
JUSTICE - HOMME

CONTRE JULIEN Défenseur du Pélagianisme.

Traduction de M. l'abbé BURLERAUX.


LIVRE PREMIER. LES CATHOLIQUES ACCUSÉS DE MANICHÉISME. 

Saint Augustin y réfute, par le témoignage des saints Docteurs, l'impudence de Julien qui l'accusait de manichéisme pour avoir soutenu l'existence du péché originel. Dans la dernière partie de ce même livre, Augustin prouve que Julien lui-même professe des opinions favorables aux Manichéens.


LIVRE DEUXIÈME. CINQ OBJECTIONS CONTRE LE PÉCHÉ MORTEL. 

Les cinq principaux arguments des Pélagiens contre le péché originel, réfutés par l'autorité et le témoignage de dix évêques catholiques et du prêtre Jérôme.


LIVRE TROISIÈME. LE PREMIER LIVRE DE JULIEN.

 Augustin entreprend de réfuter Julien par le raisonnement et en suivant l'ordre qui lui est tracé par l'ouvrage de son.adversaire. Dans ce troisième livre, il réfute donc le premier livre de Julien et s'attache spécialement à prouver que la concupiscence est mauvaise, quoique Dieu soit réellement le créateur de l'homme, et quoique le mariage soit  légitime et d'institution divine.


LIVRE QUATRIÈME. LE DEUXIÈME LIVRE DE JULIEN. 

Saint Augustin répond au deuxième livre de Julien; il y prouve que les vertus des infidèles ne sont pas des vertus véritables, et que les Gentils ont toujours regardé la concupiscence comme un mal.


LIVRE CINQUIÈME. LE TROISIÈME LIVRE DE JULIEN.

 Saint Augustin y réfute le troisième livre de Julien. Répulsion des chrétiens pour cette nouvelle hérésie. Le péché peut être le châtiment d'un péché précédent. La concupiscence est un vice et devient un crime pour ceux qui consentent à ses mouvements désordonnés. Le mariage véritable, en dehors de toute relation charnelle. Différence entre la chair de Jésus-Christ et celle des autres hommes.


 

LIVRE SIXIÈME. LE QUATRIÈME LIVRE DE JULIEN 

 Réponse au quatrième livre de Julien et à toutes ses arguties contre le traité du Mariage et de la Concupiscence. Existence du péché originel, prouvée par le baptême conféré aux enfants, par les paroles de saint Paul aux Romains et aux Corinthiens, et par le rite de l'exorcisme Comparaison tirée de l'olivier franc et de l'olivier sauvage. Le péché originel, volontaire dans nos premiers parents, nous arrive par voie de transmission. Sanctification conférée par le baptême à l'âme et au corps. Témoignage tiré d'Ezéchiel.


Haut du document

Précédente Accueil Remonter Suivante