PSAUME XX
Précédente Accueil Remonter

Bibliothèque

 Abbaye Saint Benoît de Port-Valais
rte de l'église 38 - CH-1897 Le Bouveret (VS)

Accueil
Remonter
PSAUME XI
PSAUME XII
PSAUME XIII
PSAUME XIV
PSAUME XV
PSAUME XVI
PSAUME XVII
PSAUME XVIII
PSAUME XIX
PSAUME XX

 

DISCOURS SUR LE PSAUME XX.

LES REPRÉSAILLES DE LA PASSION.

  

Ce psaume parait avoir le même sujet que le précédent; et, en l’appliquant à Jésus-Christ,  nous retrouvons facilement cette gloire de la résurrection et de l’ascension qui a su compenser les ignominies du Calvaire.

 

 POUR LA FIN, PSAUME POUR DAVID (Ps. XX, 1 ).

 

1. Le titre nous est connu, c’est Jésus-Christ que chante le Prophète.

 

2. « Seigneur, le roi s’applaudira de votre puissance ». Seigneur, le Christ, dans son humanité, s’applaudira de cette puissance qui a revêtu de chair le Verbe éternel. « Et votre salut le fera tressaillir d’allégresse (Ps. XX, 2 ) ». Il trouvera sa joie dans cette force qui donne la vie à toute créature.

                        3. « Vous avez accompli les désirs de son Cœur (Ps. XX, 3 ) ». Il avait désiré manger la Pâque (Luc, XXII, 15 ), puis donner sa vie quand il voudrait, et la reprendre encore à son gré (Jean, X, 18 ), et vous le lui avez accordé. « Et vous n’avez point rendu vaine la prière de ses lèvres (Ps. XX, 3 )». Il dit : « Je vous laisse ma paix (Jean, XIV, 17 ) ». Et il en fut ainsi.

4. « Vous l’avez prévenu par vos suaves  bénédictions (Ps. XX, 4 ) ». Et comme il en avait savouré les douceurs, le fiel de nos péchés ne l’a point suffoqué. — « Diapsalma. — Vous « avez placé sur sa tête une couronne de pierres précieuses». Au début de sa prédication, vous l’avez environné de ces pierres précieuses, qui furent ses disciples, et qui commencèrent à l’annoncer au monde.

5. «  Il vous a demandé la vie, et vous la lui avez donnée (Id. 5 ) ». Vous lui avez accordé la résurrection que demandait cette prière : «Mon Père, glorifiez votre Fils (Jean, XVII, 1). Vous lui avez donné de longs jours pour l’éternité (Ps. XX, 5 ) » les siècles de cette vie, qui mesurent la durée de son Eglise, et ensuite la durée des siècles éternels.

6. « Sa gloire est grande à cause de votre salut (Id. 6 ) ». En le ressuscitant d’entre les morts, vous avez mis le comble à sa gloire. « Vous le chargerez de gloire et d’honneur ». Vous ajouterez encore à sa gloire et à sa splendeur, en le plaçant, au ciel, à votre droite.

7. « Sur lui retomberont vos bénédictions éternelles (Id. 7 ) ». Et voici les bénédictions que vous lui donnerez dans les siècles « Vous le remplirez de joie devant votre face». La vue de votre face jettera dans une joie ineffable cette humanité sainte qu’il a reportée près de vous.

8. « C’est dans le Seigneur que le roi a mis son espoir ». Ce roi sans orgueil, mais humble de coeur, espère dans le Seigneur. « Et il sera inébranlable dans la miséricorde du «Très-Haut (Id. 8 ) ». Et cette infinie miséricorde ne troublera point l’humilité qui l’a rendu obéissant jusqu’à la mort de la croix.

9. «Que votre main se fasse sentir à tous vos ennemis (Id. 9 ) » .Quand vous viendrez, pour nous juger, que votre pouvoir, ô roi, se fasse sentir à tous vos ennemis qui ne l’ont point compris dans votre humilité. « Que ceux qui vous haïssent ne puissent échapper à votre droite». Que cette gloire, qui vous fait régner à la droite de votre Père, rencontre au jour du jugement et châtie ceux qui vous haïssent, puisque sur la terre ils ne l’ont point connue.

10. « Vous les embraserez comme une fournaise ». La conscience de leur impiété

sera pour eux comme un brasier intérieur. « Au jour de votre visage », ou quand vous

manifesterez votre gloire. « Le Seigneur, dans sa colère, les frappera de terreur, et ils seront la proie des flammes (Ps. XX, 10 ) ». Troublés par les célestes vengeances, et en proie au remords, ils seront dévorés par les flammes éternelles.

11. « Vous effacerez leurs fruits de la terre». Ces fruits sont terrestres, et doivent disparaître de la terre. « Et leur génération d’entre les fils des hommes (Id. 11 ) ». Vous anéantirez leurs oeuvres, ou vous ne compterez pas les hommes qu’ils ont pu séduire, parmi ceux que vous avez appelés à l’héritage éternel.

12. « Parce qu’ils ont fait retomber leurs malheurs sur vous ». Tel est le châtiment

qu’ils ont provoqué, en cherchant à détourner, par votre mort, les maux qu’ils redoutaient, si

vous eussiez été leur roi. « Ils ont formé des desseins qu’ils n’ont pu accomplir (Id. 12 )». Ils

formaient ces desseins, quand ils disaient . « Il est avantageux qu’un seul homme meure pour tous (Jean, XI, 50 ) »; dessein qu’ils n’ont pu accomplir, car ils ne savaient ce qu’ils disaient.

13. « Vous leur tournerez le dos», car vous les placerez parmi ceux dont vous vous détournerez avec mépris. « Et dans ce que vous leur laissez, vous vous préparez leur visage (Ps. XX, 13 )». Ce que vous leur laissez, ce sont les désirs d’un royaume terrestre, et ces désirs stimuleront leur impudence ou leur visage, dans la passion que vous vous préparez.

14. « Elevez-vous, Seigneur, dans votre  puissance ». O vous, Seigneur, qu’ils n’ont point reconnu dans votre humilité, élevez-vous dans cette puissance qu’ils ont regardée comme une faiblesse. « Nous bénirons vos grandeurs , nous les célébrerons sur la harpe (Id. 14) » Notre amour et nos oeuvres chanteront vos merveilles, nous les ferons connaître par toute la terre. (203)

 

 Précédente Accueil Remonter