SAINT BASILE-LE-GRAND

Bibliothèque

 

HOMÉLIES, DISCOURS
ET LETTRES CHOISIS
DE S. BASILE-LE-GRAND

TRADUITS
PAR M. L'ABBÉ AUGER,


VICAIRE-GÉNÉRAL DU DIOCÈSE DE LESCAR,
MEMBRE DE L'ACADÉMIE DES INSCRIPTIONS
ET BELLES-LETTRES DE PARIS
ET DE CELLE DE ROUEN.

NOUVELLE ÉDITION,
REVUE ET CORRIGÉE,
A LYON,
CHEZ F. GUYOT, LIBRAIRE-EDITEUR,
GRANDE RUE MERCIÈRE, N. 39,
AUX TROIS VERTUS THÉOLOGALES, 1827

Numérisation Abbaye Saint Benoît de Port-Valais
Pâques 2005

 

HOMÉLIES ET DISCOURS

 

LETTRES

 

HOMÉLIES SUR L'HEXAËMÉRON

 

PRÉLIMINAIRE • AVARICE • LECTURE • FAMINE • COLÈRE • ENVIE • MÉPRIS DU MONDE • DIEU ET LE MAL • SE RÉJOUIR • HUMILITÉ • IVROGNERIE • JEÛNE • PRENEZ GARDE • RICHES • QUARANTE MARTYRS • GORDIUS • PRÉLIMINAIRES • LETTRES I • LETTRES II • LETTRES III • LETTRES IV • HEXAËMÉRON • HEXAËMÉRON I • HEXAËMÉRON II • HEXAËMÉRON III • HEXAËMÉRON IV • HEXAËMÉRON V • HEXAËMÉRON VI • HEXAËMÉRON VII • HEXAËMÉRON VIII • HEXAËMÉRON IX • HEXAËMÉRON X

Note : L'orthographe étant celle de la fin 18ème , début du 19ème siècle, elle a été un peu adaptée. La numérisation  ayant été difficile,  nos excuses donc pour les erreurs qui subsistent, en partie dues aux interprétations parfois très originales de l'OCR... Elles auraient mérité un bêtisier!

DISCOURS PRÉLIMINAIRE.
 

HOMÉLIES ET DISCOURS CHOISIS DE S. BASILE-LE-GRAND.
 

HOMÉLIE SUR CES PAROLES DE L'ÉVANGILE : Je détruirai mes greniers et j’en construirai de plus grands; ET CONTRE L'AVARICE. Luc. 12. 18.
DISCOURS ADRESSÉ AUX JEUNES GENS, SUR L'UTILITÉ QU'ILS PEUVENT RETIRER DE LA LECTURE DES LIVRES PROFANES.
HOMÉLIE PRONONCÉE DANS UN TEMPS DE FAMINE ET DE SÉCHERESSE.
HOMÉLIE SUR LA COLÈRE.
HOMÉLIE SUR L’ENVIE.
HOMÉLIE SUR LE MÉPRIS DES CHOSES DE CE MONDE.
HOMÉLIE SUR CE SUJET : Que Dieu n'est pas auteur du mal.
HOMÉLIE SUR LE CONSEIL QUE DONNE SAINT PAUL DE SE RÉJOUIR TOUJOURS.
HOMÉLIE SUR L'HUMILITÉ.
HOMÉLIE CONTRE L'IVROGNERIE.
HOMÉLIE SUR LE JEÛNE.
HOMÉLIE SUR CES PAROLES DE MOÏSE : Prenez garde à vous.
HOMÉLIE CONTRE LES RICHES.
PANÉGYRIQUE DES QUARANTE MARTYRS.
PANÉGYRIQUE DU MARTYR GORDIUS.
 

LETTRES CHOISIES DE S. BASILE-LE-GRAND.
 

RÉFLEXIONS PRÉLIMINAIRES.
BASILE A LIBANIUS. CCCXXXV—CXLII.
LIBANIUS A BASILE. CCCXXXVI—CXLIII.
BASILE A LIBANIUS. CCCXXXVII—CXLIV.
LIBANIUS A BASILE. CCCXXXVIII—CXLV.
BASILE A LIBANIUS. CCCXXXIX-CXLVI.
LIBANIUS A BASILE. CCCXL-CXLVII.
LIBANIUS A BASILE. CCCXLI—CXLVIII.
BASILE A LIBANIUS. CCCXLII—CXLIX.
LIBANIUS A BASILE. CCCXLIII—CL.
BASILE A LIBANIUS. CCCLIV—CLI.
LIBANIUS A BASILE. CCCXLVI—CLIII.
LIBANIUS A BASILE. CCCXLVII—CLIV.
BASILE A LIBANIUS. CCCXLVIII—CLV.
LIBANIUS A BASILE. CCCXLIX—CLVI.
BASILE A LIBANIUS. CCCL—CLVII.
BASILE A LIBANIUS. CCCLI—CLVIII.
LIBANIUS A BASILE. CCCLII—CLIX.
BASILE A LIBANIUS. CCCLIII—CLX.
LIBANIUS A BASILE. CCCLIV—CLXI
LIBANIUS A BASILE. CCCLV—CLXII.
BASILE A LIBANIUS. CCCLVI—CLXIII
LIBANIUS A BASILE. CCCLVII.
LIBANIUS A BASILE. CCCLVIII.
BASILE A LIBANIUS. CCCLIX.
A SAINT GREGOIRE DE NAZIANZE. XIX— III.
AU MÊME. XIV—XIX.
A OLYMPIUS. IV—CLXIX.
AU MÊME. XII—CLXXI
A THÉODORA , QUI FAISAIT PROFESSION D'UNE VIE RETIRÉE ET RÉGULIÈRE. CLXXIII—CCCII.
A PALLADIUS. CCXCII.—CCCLXXXVI.
ATHANASE, ÉVÊQUE D'ALEXANDRIE. LXXXII — LI
A HÉLIE , GOUVERNEUR DE PROVINCE. XCIV—CCCLXXXII.
A EUSÈBE, ÉVÈQUE DE SAMOSATE. XXX—VII.
AU MÊME. CXXXVIII—VIII.
A L'ÉGLISE DE NÉOCÉSARÉE. XXVIII — LXII.
A AMPHILOQUE , NOMMÉ ÉVÊQUE. CLXI—CCCXCIII.
A EUSÈBE , ÉVÊQUE DE SAMOSATE. CLXVI—CCLI.
AUX PRÊTRES DE NICOPOLIS. CCXL—CXCII.
A SAINT AMBROISE , ÉVÊQUE DE MILAN. CXCVII—LV.
A ASCHOLIUS, ÉVÊQUE DE THESSALONIQUE. CLXIV—CCCXXXVIII.
A JULIEN. CCXCIII—CLXVI.
A MODESTE , PRÉFET DU PRÉTOIRE. CCLXXIX—CCLXXIV.
AU MÊME. CXI—CCLXXVI.
AU MÊME. CXI—CCLXXVII.
A JOVIN, ÉVÊQUE DE PERRHE. CXV III—CCCXVIII.
A SOPHRONIUS, INTENDANT DU PALAIS. LXXVII—CCCXXXI.
A PERGAMIUS. LVI—CCCLIV.
A ABURGE. LXXV—CCCLXI
AU GOUVERNEUR DE NÉOCÉSARÉE. LXIII—CCCLXXI.
A TRAJAN. CXLVIII—CCCLXXVI.
AU MÊME. CXLIX — CCCLXXVII.
A MÉLÈCE, MÉDECIN. CXCIII—CCCLXIX.
AU COMTE JOVIN. CLXIII—CCCLXXVIII.
A L'ÉPOUSE DU GÉNÉRAL ARINTHÉE. CCLXIX—CLXXXVI.
A NECTAIRE. V — CLXXXVIII.
A L'EPOUSE DE NECTAIRE. VI — CLXXXIX.
A UN PÈRE QUI AVAIT PERDU SON FILS ENVOYÉ AUX ECOLES POUR ETUDIER L'ELOQUENCE. CCC-CCI.
A LA VEUVE DE BRISON. CCCII—CCCXLVIII.
A MARTINIEN. LXXIV—CCCLXXIX.
A UN GUERRIER. CVI—CCCCVII.
 

HOMÉLIES SUR L'HEXAËMÉRON, OU L'OUVRAGE DES SIX JOURS.

SOMMAIRE
HOMÉLIE PREMIÈRE. AU COMMENCEMENT DIEU CRÉA LE CIEL ET LA TERRE. ( Genèse. 1. 1. )
HOMÉLIE DEUXIÈME. LA TERRE ÉTAIT INVISIBLE ET INFORME. Genèse , 1. 2. )
HOMÉLIE TROISIÈME. ET DIEU DIT : Que le firmament soit fait. ( Genèse. I. 6. )
HOMÉLIE QUATRIÈME. SUR L'ASSEMBLAGE DES EAUX.
HOMÉLIE CINQUIÈME. SUR LES PRODUCTIONS DE LA TERRE.
HOMÉLIE SIXIÈME. SUR LA CRÉATION DES CORPS LUMINEUX.
HOMÉLIE SEPTIÈME. SUR LES REPTILES.
HOMÉLIE HUITIÈME. DES OISEAUX.
HOMÉLIE NEUVIÈME. SUR LES ANIMAUX TERRESTRES.
HOMÉLIE DIXIÈME. SUR LA CRÉATION DE L'HOMME.