HOMÉLIES T IV

Précédente Accueil Suivante

Accueil
HISTOIRE
TRAITÉS
HOMÉLIES T II-III
HOMÉLIES T IV
DISCOURS T IV
LETTRES
GENÈSE
DISCOURS GEN.
ANNE
PSAUMES
DAVID
GRANDE SEMAINE
ISAÏE
OZIAS
HOMÉLIES T. VI
SYNOPSE
SAINT MATTHIEU
SAINT JEAN
ACTES
CORINTHIENS
ROMAINS
ÉPHÉSIENS
GALATES
PHILIPPIENS
COLOSSIENS
THESSALONICIENS
TIMOTHÉE
TITE
PHILÉMON
HÉBREUX

 

HOMÉLIES DU TOME IV
DES OEUVRES COMPLÈTES

p. 1-335 ; p. 535-581

HOMÉLIE SUR LA PARABOLE DU DÉBITEUR DES DIX MILLE TALENTS

HOMÉLIE. MON PÈRE, S'IL EST POSSIBLE, QUE CE CALICE PASSE LOIN DE MOI : TOUTEFOIS, NON MA VOLONTÉ, MAIS LA VOTRE (MATTH. XXVI 39).

HOMÉLIE SUR LE PARALYTIQUE DESCENDU PAR LE TOIT.

HOMÉLIE SUR LA NÉCESSITÉ DE RÉGLER SA VIE SELON DIEU. SUR LE TEXTE : LA PORTE EST ÉTROITE. Explication de l'Oraison Dominicale.

HOMÉLIES SUR L'INSCRIPTION DES ACTES.

PREMIÈRE HOMÉLIE. ; DEUXIÈME HOMÉLIE. ; TROISIÈME HOMÉLIE ; QUATRIÈME HOMÉLIE.

HOMÉLIES SUR LES CHANGEMENTS DE NOMS.

PREMIÈRE HOMÉLIE. Prononcée après la lecture du texte : « Saul respirant la menace et le meurtre, » conformément aux désirs des auditeurs qui s'attendaient à une instruction sur le commencement du IXe chapitre des Actes. — La vocation de saint Paul est une preuve de la résurrection.

DEUXIÈME HOMÉLIE. A ceux qui blâmaient la longueur des instructions, et à ceux qui n’aimaient pas qu'elles fussent courtes; sur les noms de Saul et de Paul; — pour le nom d'Adam donné au premier homme; — aux nouveaux baptisés.

TROISIÈME HOMÉLIE. A ceux qui critiquaient la longueur de ses exordes; — Qu'il est utile de supporter patiemment les réprimandes; — Pourquoi le nom de saint Paul ne fut pas changé tout de suite après sa conversion; — Que ce changement ne se fit pas de nécessité mais en conséquence d'une libre volonté, et sur ce mot ; — Saul ! Saul ! pourquoi me persécutes-tu ! »(Act. IX, 4.)

QUATRIÈME HOMÉLIE. Réprimande aux absents, exhortation à ceux qui sont présents de s'occuper de leurs frères. — Sur le commencement de l’épître aux Corinthiens : « appelé » Paul, et de l'humilité.

HOMÉLIE. SUR LES AFFLICTIONS

HOMÉLIE SUR CETTE PAROLE DE L'APOTRE : NOUS SAVONS QUE TOUT TOURNE A BIEN A CEUX QUI AIMENT DIEU ; ET  AUSSI SUR LA PATIENCE ET  L'AVANTAGE DES TRIBULATIONS.

HOMÉLIE CONTRE CEUX QUI N'ÉTAIENT POINT VENUS A LA RÉUNION SUR CETTE PAROLE DE L'APOTRE : Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger (ROM. XII, 20.) ET SUR LA RANCUNE

HOMÉLIES SUR PRISCILLE ET AQUILA (Rom. XVI, 3.)

PREMIÈRE HOMÉLIE ; DEUXIÈME HOMÉLIE. Sur le devoir de ne point mal parler des prêtres de Dieu.

HOMÉLIE SUR L'AUMONE

HOMÉLIE SUR LA FÉLICITÉ DE LA VIE FUTURE et sur le néant de la vie présente

HOMÉLIE SUR LE PROPHÈTE ÉLIE Sur la Veuve et sur l'Aumône.

HOMÉLIE SUR CE TEXTE : JE LUI AI RÉSISTÉ EN FACE.

HOMÉLIES SUR LE MARIAGE.

PREMIÈRE HOMÉLIE. Sur ces paroles de saint Paul : «  à cause de la fornication que chacun ait sa femme. » (I Cor. VII, 2.)

DEUXIÈME HOMÉLIE.

TROISIÈME HOMÉLIE. Sur le choix d'une épouse.

HOMÉLIE SUR CETTE PAROLE DE L'APOTRE : «  Je ne veux pas que vous ignoriez, mes frères, que nos pères furent tous sous la nuée , et qu'ils traversèrent tous la mer. » (I Cor. X, 1.)

HOMÉLIE SUR CE TEXTE : IL FAUT QU'IL Y AIT DES HÉRÉSIES PARMI VOUS, ETC. (ROM. VII, 20.)

HOMÉLIES SUR CE TEXTE PARCE QUE NOUS AVONS UN MÊME ESPRIT DE FOI.

PREMIÈRE HOMÉLIE. Sur ces paroles de l'Apôtre : « Parce que     nous avons un même esprit de foi, selon qu'il est écrit (II Cor. IV, 13) ; et sur ces mots : J'ai cru ; c'est pourquoi j'ai parlé (Ps. CXVII, 10) ; et sur l'aumône. »

DEUXIÈME HOMÉLIE. Contre les Manichéens et tous ceux qui calomnient l'Ancien Testament et le séparent du Nouveau, et sur l'aumône.

TROISIÉME HOMÉLIE. Dieu a tenu envers les justes de l'Ancienne Loi la même conduite qu’envers tous les fidèles de la Loi nouvelle. De l'aumône.

HOMÉLIE CONTRE CEUX QUI ABUSENT DE CETTE PAROLE DE L'APÔTRE : PAR OCCASION OU PAR VÉRITÉ LE CHRIST EST ANNONCÉ. (PHIL. I, 18.) et sur l'humilité (1).

HOMÉLIE SUR LES VEUVES. Sur ce texte : « Que celle qui sera choisie pour être mise au rang des veuves, n'ait pas moins de soixante ans (I Tim. V, 9) » De l'éducation des enfants et de l'aumône.

HOMÉLIE SUR CE SUJET: QU'IL NE FAUT PAS DIVULGUER LES DÉFAUTS DE SES FRÈRES NI PRIER POUR QU'IL ARRIVE DU MAL A SES ENNEMIS.

HOMÉLIE SUR CE SUJET : QU'IL NE FAUT PAS DÉSESPÉRER DE SOI-MÊME NI PRIER CONTRE SES ENNEMIS ni se décourager quand la prière n'est pas exaucée, et que les maris doivent vivre en paix avec leurs femmes.

HOMÉLIES SUR LA DISGRACE D'EUTROPE.

PREMIÈRE HOMÉLIE. ; DEUXIÈME HOMÉLIE. Prononcée après qu’Eutrope, pris hors de l’église, eut été livré au supplice. — Des saintes Ecritures, et sur ce texte : « Adstitit regina a dextris tuis » (Ps. XLIV, 10.)

HOMÉLIE. LORSQUE SATURNIN ET AURÉLIEN FURENT ENVOYÉS EN EXIL.

HOMÉLIE . APRES LE RETOUR DE SAINT CHRYSOSTOME DE SON VOYAGE D'ASIE.

HOMÉLIE SUR LA RÉCONCILIATION ET LA RÉCEPTION DE SÉVÉRIEN

DISCOURS DE SÉVÉRIEN SUR LA PAIX après qu'il eût été accueilli par le bienheureux Jean, évêque de Constantinople.

AVANT QUE SAINT JEAN CHRYSOSTOME PARTIT EN EXIL.

PREMIÈRE HOMÉLIE.

DEUXIÉME HOMÉLIE. Saint Jean Chrysostome au moment de partir pour l'exil.

PREMIÈRE HOMÉLIE DE SAINT J. CHRYSOSTOME APRÈS SON RETOUR DE L'EXIL.

DEUXIÈME HOMÉLIE DE SAINT J. CHRYSOSTOME APRÈS SON RETOUR DE L'EXIL.

HOMÉLIE SUR LE RENVOI DE LA CHANANÉENNE

Depuis la page 535 - 581

HOMÉLIE SUR CETTE PAROLE DE L'APÔTRE : PLUT A DIEU QUE VOUS VOULUSSIEZ SUPPORTER MON IMPRUDENCE

HOMÉLIE SUR LA FÊTE DE PAQUES.

ÉLOGE DE DIODORE,  EVÊQUE  DE TARSE, en réponse à des paroles élogieuses que le même Diodore avait prononcées à l'adresse de saint Jean Chrysostome L’AN 392.

FRAGMENT DE LA 2e HOMÉLIE SUIS LE COMMENCEMENT DES ACTES.

HOMÉLIES SUR DAVID ET SAUL

PREMIÈRE HOMÉLIE. Sur l'histoire de David et de Saül, oui la patience, sur l’obligation de ménager ses ennemis, et de ne les point injurier. même en leur absence.

DEUXIÈME HOMÉLIE. Que c'est un grand bien, non-seulement de s'attacher à la pratique de la vertu, mais encore de louer la vertu ; que David gagna un plus beau trophée par sa clémence envers Seul, que par la mort de Goliath ; qu’ en agissant ainsi, il se fit plus de bien à lui-même qu'il n'en fit à Saul ; et sur la manière dont il se justifia devant celui-ci.

TROISIÈME HOMÉLIE. Qu'il est périlleux d'aller dans les théâtres ; que c'est une école d'adultère et que de là proviennent les afflictions et la discorde ; — que David, dans sa conduite à l'égard de Saül , se montra en tout d'une incomparable patience; — et que supporter un vol sans se plaindre est autant que donner l'aumône.

Haut du document

Précédente Accueil Suivante