AMOUR DE DIEU
Accueil LIVRE I LIVRE II LIVRE III LIVRE IV LIVRE V LIVRE VI LIVRE VII LIVRE VIII LIVRE  IX LIVRE X LIVRE XI LIVRE XII

 

 AMOUR DE DIEU INTRODUCTION ENTRETIENS

TRAITÉ DE L’AMOUR DE DIEU

DE SAINT FRANCOIS DE SALES Evêque et prince de Genève

Instituteur de l’ordre de la Visitation de Sainte-Marie

Nouvelle édition revue et annotée

Par l’abbé JULES BONHOMME

Curé de Saint Jean-Baptiste de Grenelle, à Paris

Paris,

ORAISON DÉDICATOIRE

PRÉFACE

LIVRE PREMIER

CONTENANT UNE PRÉPARATION A TOUT LE TRAITÉ

LIVRE SECOND

HISTOIRE DE LA GENERATION ET NAISSANCE CÉLESTE DU DIVIN AMOUR.

LIVRE TROISIÈME

DU PROGRÈS ET  PERFECTIONNEMENT DE L’AMOUR.

LIVRE QUATRIÈME

DE LA DÉCADENCE ET RUINE DE LA CHARITÉ.

LIVRE CINQUIÈME

DES DEUX PRINCIPAUX EXERCICES DE L’AMOUR SACRÉ QUI SE FONT PAR COMPLAISANCE ET BIENVEILLANCE.

LIVRE SIXIÈME

DES EXERCICES DU SAINT AMOUR EN L’ORAISON.

LIVRE SEPTIÈME

DE L’UNION DE L’ÂME AVEC SON DIEU QUI SE PARFAIT EN L’ORAISON.

LIVRE  HUITIÈME

DE L’AMOUR DE CONFORMITÉ PAR LEQUEL NOUS UNISSONS NOTRE VOLONTÉ A CELLE DE DIEU, QUI NOUS EST SIGNIFIÉE PAR SES COMMANDEMENTS, CONSEILS ET INSPIRATIONS.

LIVRE NEUVIÈME

DE L’AMOUR DE SOUMISSION, PAR LEQUEL NOTRE VOLONTÉ S’UNIT AU BON PLAISIR DE DIEU.

LIVRE DIXIÈME

DU COMMANDEMENT D’AIMER DIEU SUR TOUTES CHOSES.

LIVRE ONZIÈME

DE LA SOUVERAINE AUTORITÉ QUE L’AMOUR SACRÉ TIENT SUR TOUTES LES VERTUS, ACTIONS ET PERFECTIONS DE L’ÂME

LIVRE DOUZIEME

CONTENANT QUELQUES AVIS POUR LE PROGRÈS DE L’AME AU SAINT AMOUR.

 

ORAISON DÉDICATOIRE

PRÉFACE LIVRE PREMIER CONTENANT UNE PRÉPARATION A TOUT LE TRAITÉ

CHAPITRE PREMIER

Que pour la beauté de la nature humaine, Dieu a donné le gouvernement de toutes les facultés de l’âme à la volonté.

CHAPITRE II

Comme la volonté gouverne diversement les puissances de l’âme.

CHAPITRE III

Comme la volonté gouverne l’appétit sensuel.

CHAPITRE III

Comme la volonté gouverne l’appétit sensuel.

CHAPITRE IV

Que l’amour domine sur toutes les affections et passions, et que même il gouverne la volonté, bien que la volonté ait aussi domination sur lui.

CHAPITRE V

Des affections de la volonté.

CHAPITRE VI

Comme l’amour de Dieu domine sur les autres amours.

CHAPITRE VII

Description de l’amour en général.

CHAPITRE VIII

Quelle est la convenance qui excite l’amour.

CHAPITRE IX

Que l’amour tend à l’union.

CHAPITRE X.

Que l’union à laquelle l’âme prétend est spirituelle.

CHAPITRE XI

Qu’il y a deux portions en l’âme, et comment.

CHAPITRE XII

Qu’en ces deux portions de l’âme, il y a quatre différents degrés de raison.

CHAPITRE XIII

De la différence des amours.

CHAPITRE XIV

Que la charité doit être nommée amour.

CHAPITRE XV

De la convenance qui est entre Dieu et l’homme

CHAPITRE XVI

Que nous avons une inclination d’aimer Dieu sur toutes choses.

CHAPITRE XVII

Que nous n’avons pas naturellement le pouvoir d’aimer Dieu sur toutes choses.

CHAPITRE XVIII

Que l’inclination naturelle que nous avons d’aimer Dieu n’est pas inutile.

 

Haut du document

LIVRE SECOND

HISTOIRE DE LA GENERATION ET NAISSANCE CÉLESTE DU DIVIN AMOUR.

 

CHAPITRE PREMIER

Que les perfections diverses ne sont qu'une seule, mais infinie perfection.

CHAPITRE II

Qu’en Dieu il n’y a qu’un seul acte qui est sa propre divinité.

CHAPITRE III

De la Providence divine en général.

CHAPITRE IV

De la providence surnaturelle que Dieu exerce envers les créatures raisonnables.

CHAPITRE V

Que la Providence céleste a pourvu aux hommes une rédemption très abondante.

CHAPITRE VI.

De quelques faveurs spéciales exercées en la rédemption des hommes par la divine Providence.

CHAPITRE VII

Combien la Providence sacrée est admirable en la diversité des grâces qu’elle distribue aux hommes.

CHAPITRE VIII.

Combien Dieu désire que nous l’aimions.

CHAPITRE IX.

Comme l'amour éternel de Dieu envers nous prévient nos coeurs de son inspiration, afin que nous l'aimions.

CHAPITRE X

Que nous repoussons bien souvent l‘inspiration et refusons d’aimer Dieu.

CHAPITRE XI

Qu’il ne tient pas à la divine Bonté que nous n’ayons un très excellent amour.

CHAPITRE XII

Que les attraits divins nous laissent en pleine liberté de les suivre ou les repousser.

CHAPITRE XIII

Des premiers sentiments d’amour que les attraits divins font en l’âme, avant qu’elle ait la foi.

CHAPITRE XIV

Du sentiment de l’amour divin qui se reçoit par la foi.

CHAPITRE XV

Du grand sentiment d’amour que nous recevons par la sainte espérance.

CHAPITRE XVI

Comme l’amour se pratique en l’espérance

CHAPITRE XVII

Que l’amour d’espérance est fort bon, quoique imparfait

CHAPITRE XVIII.

Que l’amour se pratique an la pénitence, et premièrement qu’il y a diverses sortes de pénitences.

CHAPITRE XIX.

Que la pénitence sans l’amour est imparfaite.

CHAPITRE XX.

Comme le mélange d’amour et de douleur se fait en la contrition.

CHAPITRE XXI.

Comme les attraits amoureux de notre Seigneur nous aident et accompagnent jusqu’à la foi et la charité.

CHAPITRE XXII

Briève description de la charité.

 

Haut du document

 

LIVRE TROISIÈME

DU PROGRÈS ET  PERFECTIONNEMENT DE L’AMOUR. CHAPITRE PREMIER

Que l’amour sacré peut être augmenté de plus eu plus en un chacun de nous.

CHAPITRE II

Combien notre Seigneur a rendu aisé l’accroissement de l’amour.

CHAPITRE III

Comme l’âme, étant en charité, fait progrès en icelle.

CHAPITRE IV

De la sainte persévérance en l’amour sacré.

CHAPITRE V

Que le bonheur de mourir en la divine charité est un don spécial de Dieu.

CHAPITRE VI

Que nouS ne saurions parvenir à la parfaite union d’amour avec Dieu en cette vie mortelle.

CHAPITRE VII

Que la charité des Saints en cette vie mortelle égale, voire surpasse quelquefois celle des bienheureux.

CHAPITRE VIII

De l’incomparable amour de la Mère de Dieu Notre-Dame.

CHAPITRE IX.

Préparation au discours de l’union des bienheureux avec Dieu.

CHAPITRE X.

Que le désir précédent accroîtra grandement l’union des bienheureux avec Dieu.

CHAPITRE XI.

De l’union des esprits bienheureux avec Dieu en la vision de la Divinité.

CHAPITRE XII

De l’union éternelle des esprits bienheureux avec Dieu en la vision de la naissance éternelle du Fils de Dieu.

CHAPITRE XIII

De l’union des esprits bienheureux avec Dieu en la vision de la production du Saint-Esprit.

CHAPITRE XIV

Que la sainte lumière de la gloire servira à l’union des esprits bienheureux avec Dieu.

CHAPITRE XV

Que l’union des bienheureux avec Dieu aura des différents degrés.

 

Haut du document

 

LIVRE QUATRIÈME

DE LA DÉCADENCE ET RUINE DE LA CHARITÉ. CHAPITRE PREMIER

Que nous pouvons perdre l’amour de Dieu, tandis que nous sommes en cette vie mortelle.

CHAPITRE II

Du refroidissement de l’âme en l’amour sacré.

CHAPITRE III

Comme ou quitte le divin amour pour celui des créatures.

CHAPITRE IV

Que l’amour se perd en un moment.

CHAPITRE V.

Que la seule cause du manquement et refroidissement de la charité est en la volonté des créatures.

CHAPITRE VI

Que nous devons reconnaître de Dieu tout l’amour que nous lui portons.

CHAPITRE VII

Qu’il faut éviter toute curiosité, et acquiescer humblement à la très sage providence de Dieu.

CHAPITRE VIII

Exhortation à l’amoureuse soumission que nous devons aux décrets de la Providence divine,

CHAPITRE IX.

D’un certain reste d’amour, lequel demeure maintes fois en l’âme qui a perdu la sainte charité.

CHAPITRE X

Combien cet amour imparfait est dangereux.

CHAPITRE XI

Moyen de reconnaître cet amour imparfait.

 

Haut du document

 

LIVRE CINQUIÈME

DES DEUX PRINCIPAUX EXERCICES DE L’AMOUR SACRÉ QUI SE FONT PAR COMPLAISANCE ET BIENVEILLANCE. CHAPITRE PREMIER

De la sacrée complaisance de l’amour; et premièrement en quoi elle consiste.

CHAPITRE II

Que par la Sainte complaisance nous sommes rendus comme petits enfants aux mamelles de notre Seigneur.

CHAPITRE III

Que la sacrée complaisance donne notre coeur à Dieu, et nous fait sentir un perpétuel désir en la jouissance.

CHAPITRE IV

De l’amoureuse condoléance par laquelle la complaisance de l’amour est encore mieux déclarée.

CHAPITRE V

De la condoléance et complaisance de l’amour en la Passion de notre Seigneur.

CHAPITRE VI

De l’amour de bienveillance que nous exerçons envers notre Seigneur par manière de désir.

CHAPITRE VII

Comme le désir d’exalter et magnifier Dieu nous sépare des plaisirs inférieurs, et nous rend attentifs aux perfections divines.

CHAPITRE VIII

Comment la sainte bienveillance produit la louange du divin Bien-Aimé.

CHAPITRE IX

Comme la bienveillance nous fait appeler toutes les créatures à la louange de Dieu.

CHAPITRE X

Comme le désir de louer Dieu nous fait aspirer au ciel.

CHAPITRE XI

Comme nous pratiquons l’amour de bienveillance ès louanges que notre Rédempteur et sa Mère donnent à Dieu.

CHAPITRE XII

De la souveraine louange que Dieu se donne à soi-même, et de l’exercice de bienveillance que nous faisons en icelle.

 

Haut du document

 

LIVRE SIXIÈME

DES EXERCICES DU SAINT AMOUR EN L’ORAISON. CHAPITRE PREMIER.

Description de la théologie mystique, qui n’est autre chose que l’oraison.

CHAPITRE II.

De la méditation, premier degré de l’oraison ou théologie mystique.

CHAPITRE III

Description de la contemplation, et de la première différence qu’il y a entre icelle et la méditation.

CHAPITRE IV

Qu’en ce monde l’amour prend sa naissance, mais non pas son excellence, de la connaissance de Dieu.

CHAPITRE V

Seconde différence entre la méditation et la contemplation.

CHAPITRE VI

Que la contemplation se fait sans peine; qui est la troisième différence entre molle et la méditation.

CHAPITRE VII

Du recueillement amoureux de  l’âme la contemplation.

CHAPITRE VIII

Du repos de l’âme recueillie en son bien-aimé.

CHAPITRE IX

Comme ce repos sacré se pratique.

CHAPITRE X

Des divers degrés de cette quiétude, et comme il la faut conserver.

CHAPITRE XI

Suite du discours des divers degrés de la sainte quiétude et d’une excellente abnégation de soi-même qu’on y pratique quelquefois.

CHAPITRE XII

De l’écoulement ou liquéfaction de l’âme en Dieu.

CHAPITRE XIII

De la blessure d’amour.

CHAPITRE XIV

De quelques autres moyens par lesquels le saint amour blesse les coeurs.

CHAPITRE XV

De la langueur amoureuse du coeur blessé de dilection.

 

Haut du document

 

LIVRE SEPTIÈME

DE L’UNION DE L’ÂME AVEC SON DIEU QUI SE PARFAIT EN L’ORAISON. CHAPITRE PREMIER

Comme l’amour fait l’union de l’âme avec Dieu en l’oraison.

CHAPITRE II

Des divers degrés de la sainte union qui se fait en l’oraison.

CHAPITRE III

Du souverain degré d’union par la suspension et ravissement.

CHAPITRE V

De la seconde espèce de ravissement.

CHAPITRE VI

Des marques du bon ravissement, et de la troisième espèce d’icelui.

CHAPITRE VII

Comme l’amour est la vie de l’âme, et suite du discours de la vie extatique.

CHAPITRE VIII

Admirable exhortation de saint Paul à la vie extatique et surhumaine.

CHAPITRE IX

Du suprême effet de l’amour affectif, qui est la mort des amants, et premièrement de ceux qui moururent en amour.

CHAPITRE X

De ceux qui moururent par l’amour et pour l’amour divin.

CHAPITRE XI

Que quelques-uns entre les divins amants moururent encore d’amour.

CHAPITRE XII

Histoire merveilleuse du trépas d’un gentilhomme qui mourut d’amour sur le mont d’Olivet (2).

CHAPITRE XIII

Que la très sacrée Vierge mère de Dieu mourut d’amour pour son fils.

CHAPITRE XIV

Que la glorieuse Vierge mourut d’un amour extrêmement doux et tranquille.

 

Haut du document

 LIVRE  HUITIÈME

DE L’AMOUR DE CONFORMITÉ PAR LEQUEL NOUS UNISSONS NOTRE VOLONTÉ A CELLE DE DIEU, QUI NOUS EST SIGNIFIÉE PAR SES COMMANDEMENTS, CONSEILS ET INSPIRATIONS. CHAPITRE PREMIER

De l’amour de conformité provenant de la sacrée complaisance.

CHAPITRE II.

De la conformité de soumission qui procède de l’amour de bienveillance.

CHAPITRE III

Comme nous nous devons conformer à la divine volonté que l’on appelle signifiée.

CHAPITRE IV

De la conformité de notre volonté avec celle que Dieu a de nous sauver.

CHAPITRE V

De la conformité de notre volonté à celle de Dieu qui nous est signifiée par ses commandements.

CHAPITRE VI.

De la conformité de notre volonté à celle que Dieu nous a signifiée par ses conseils.

CHAPITRE VII

Que l’amour de la volonté de Dieu signifiée ès commandements nous porte à l’amour des conseils.

CHAPITRE VIII

Que le mépris des conseils évangéliques est un grand péché.

CHAPITRE IX.

Suite de discours commencé. Comme chacun doit aimer, quoique non pas pratiquer, tous les conseils évangéliques; et comme néanmoins chacun doit pratiquer ce qu’il peut.

CHAPITRE X

Comme il se faut conformer à la volonté divine qui nous est signifiée par les inspirations; et premièrement, de la variété des moyens par lesquels Dieu nous inspire.

CHAPITRE XI

De l’union de notre volonté à celle de Dieu ès inspirations qui sont données pour la pratique extraordinaire des vertus et de la persévérance en la vocation, première marque de  l’inspiration.

CHAPITRE XII

De l’union de la volonté humaine à celle de Dieu ès inspirations qui sont contre les lois ordinaires, et de la paix et douceur de coeur, seconde marque de l’inspiration.

CHAPITRE XIII

Troisième marque de l’inspiration, qui est la sainte obéissance à l’Eglise et aux supérieurs.

CHAPITRE XIV

Briève méthode pour connaître la volonté de Dieu.

 

Haut du document

 

LIVRE NEUVIÈME

DE L’AMOUR DE SOUMISSION, PAR LEQUEL NOTRE VOLONTÉ S’UNIT AU BON PLAISIR DE DIEU. CHAPITRE PREMIER.

De l’union de notre volonté avec la volonté divine qu’on appelle volonté de bon plaisir.

CHAPITRE II

Que l’union de notre volonté au bon plaisir de Dieu se fait principalement ès tribulations.

CHAPITRE III

De l’union de notre volonté au bon plaisir divin, ès afflictions spirituelles, par la résignation.

CHAPITRE IV

De l’union de notre volonté au bon plaisir de Dieu, par l‘indifférence.

CHAPITRE V

Que la sainte indifférence s’étend à toutes choses.

CHAPITRE VI

De la pratique de l’indifférence amoureuse ès choses du service de Dieu.

CHAPITRE VII

De l’indifférence que nous devons pratiqueren ce qui regarde notre avancement ès vertus.

CHAPITRE VIII

Comme nous devons unir notre volonté à celle de Dieu en la permission des péchés.

CHAPITRE IX

Comme la pureté de l’indifférence se doit pratiquer ès actions de l’amour sacré.

CHAPITRE X

Moyen de connaître le change au sujet de ce saint amour.

CHAPITRE XI

De la perplexité du coeur qui aime sans savoir qu’il plaît au bien-aimé.

CHAPITRE XII

Comme, entre ces travaux intérieurs, l’âme ne connaît pas l’amour qu’elle porte à son Dieu, et du trépas très aimable de la volonté.

CHAPITRE XIII

Comme la volonté étant morte à soi vit purement dans la volonté de Dieu.

CHAPITRE XIV

Éclaircissement de ce qui a été dit touchant le trépas de notre volonté.

CHAPITRE XV

Du plus excellent exercice que nous puissions faire parmi le, peine, intérieures et extérieures de cette vie, en suite de l’indifférence et trépas de la volonté.

CHAPITRE XVI

Du dépouillement parfait de l’âme unie à la volonté de Dieu.

 

Haut du document

 

LIVRE DIXIÈME

DU COMMANDEMENT D’AIMER DIEU SUR TOUTES CHOSES. CHAPITRE PREMIER

De la douleur du commandement que Dieu nous a fait de l’aimer sur toutes choses.

CHAPITRE II

Que ce divin commandement de l’amour tend au ciel mais est toutefois donné aux fidèles de ce monde.

CHAPITRE III

Comme tout le coeur étant employé en l’amour sacré, ou peut néanmoins aimer Dieu différemment, et aimer encore plusieurs autres choses aven Dieu.

CHAPITRE IV

De deux degrés de perfection avec lesquels ce commandement peut être observé en cette vie mortelle.

CHAPITRE V

De doux autres degrés de plus grande perfection avec lesquels nous pouvons aimer Dieu sur toutes choses.

CHAPITRE VI

Que l’amour de Dieu sur toutes choses est commun à tous les amants.

CHAPITRE VII

Eclaircissement du chapitre précédent.

CHAPITRE VIII

Histoire mémorable pour faire bien concevoir en quoi gît la force et excellence de l’amour sacré.

CHAPITRE IX

Confirmation de ce qui a été dit par une comparaison notable.

CHAPITRE X

Comme nous devons aimer la divine bonté souverainement plus que nous-mêmes.

CHAPITRE XI

Comme la très sainte charité produit l’amour du prochain.

CHAPITRE XII

Comme l’amour produit le zèle.

CHAPITRE XIII

Comme Dieu est jaloux de nous.

CHAPITRE XIV

Du zèle ou jalousie que nous avons pour notre Seigneur.

CHAPITRE XV

Avis pour la conduite du saint zèle.

CHAPITRE XVI

Que l’exemple de plusieurs saints, qui semblent avoir exercé leur zèle avec colère, ne fait rien contre l’avis du chapitre précédent.

CHAPITRE XVII

Comme notre Seigneur pratiqua tous les plus excellente actes de l’amour.

 

Haut du document

 

LIVRE ONZIÈME

DE LA SOUVERAINE AUTORITÉ QUE L’AMOUR SACRÉ TIENT SUR TOUTES LES VERTUS, ACTIONS ET PERFECTIONS DE L’ÂME CHAPITRE PREMIER

Combien toutes les vertus sont agréables à Dieu.

CHAPITRE II

Que l’amour sacré rend les vertus excellemment plus agréables à Dieu qu’elles ne le sont de leur propre nature.

CHAPITRE III

Comme il y a des vertus que la présence du divin amour  relève à une plus haute excellence que les autres.

CHAPITRE IV

Comme le divin amour sanctifie encore plus excellemment les vertus, quand elles sont pratiquées par son ordonnance et commandement.

CHAPITRE V

Comme l’amour sacré mêle sa dignité parmi les antres vertus, en perfectionnant la leur particulière.

CHAPITRE VI

De l’excellence du prix que l’amour sacré donne aux actions issues de lui-même, et à celles qui procèdent des autres vertus.

CHAPITRE VII

Que les vertus parfaites ne sont jamais les unes sans les autres.

CHAPITRE VIII.

Comme la charité comprend toutes les vertus.

CHAPITRE IX

Que les vertus tirent leur perfection de l’amour sacré.

CHAPITRE X

Digression sur l’imperfection des vertus des païens.

CHAPITRE XI

Comme les actions humaines sont sans valeur lorsqu’elles sont faites sans le divin amour.

CHAPITRE XII

Comme le saint amour revenant en l’âme fait revivre toutes les oeuvres que le péché avait fait périr.

CHAPITRE XIII

Comme nous devons réduire toute la pratique des vertus et de nos actions au saint amour.

CHAPITRE XIV

Pratique de ce qui a été dit au chapitre précédent.

CHAPITRE XV

Comme la charité comprend en soi les dons du Saint-Esprit.

CHAPITRE XVI

De la crainte amoureuse des épouses: suite du discours commencé.

CHAPITRE XVII

Comme la crainte servile demeure avec le divin amour.

CHAPITRE XVIII

Comme l’amour se sert de la crainte naturelle, servile et mercenaire.

CHAPITRE XIX

Comme l’amour sacré comprend les douze fruits du Saint-Esprit, avec les huit béatitudes de l’Évangile.

CHAPITRE XX

Comme le divin amour emploie toutes les passions et afflictions de l’âme, et les réduit à son obéissance.

CHAPITRE XXI

Que la tristesse est presque toujours inutile, ainsi contraire au service du saint amour.

 

Haut du document

 

LIVRE DOUZIEME

CONTENANT QUELQUES AVIS POUR LE PROGRÈS DE L’AME AU SAINT AMOUR. CHAPITRE PREMIER.

Que le progrès au saint amour ne dépend pas de la complexion naturelle.

CHAPITRE II

Qu’il faut avoir un désir continuel d’aimer.

CHAPITRE III

Que pour avoir le désir de l’amour sacré, il faut retrancher les autres désirs.

CHAPITRE IV

Que les occupations légitimes ne nous empêchent point de pratiquer le divin amour.

CHAPITRE V

Exemple très amiable sur ce sujet.

CHAPITRE VI

Qu’il faut employer toutes les occasions présentes en la pratiqua du divin amour.

CHAPITRE VII

Qu’il faut avoir soin de faire nos actions fort parfaitement.

CHAPITRE VIII.

Moyen général pour appliquer nos oeuvres au service de Dieu.

CHAPITRE IX.

De quelques autres moyens pour appliquer plus particulièrement nos oeuvres à l’amour de Dieu.

CHAPITRE X

Exhortation au sacrifice que nous devons faire à Dieu de notre franc arbitre (1).

CHAPITRE XI

Des motifs que nous avons pour le saint amour

CHAPITRE XII

Méthode très utile pour employer ces motifs.

CHAPITRE XIII.

Que le mont Calvaire est la vraie académie de la dilection.

 

Haut du document