Traduction

La Légende de Saint Himier

(
Traduction Fr. Paul de Cornulier, OSB)



Il était un homme du nom d'Himier : fortifié par la grâce divine, tout entier à Dieu dès l'enfance et fatigué des affaires séculières, il ne livra son âme à aucune jouissance. Mais alors qu'il vivait encore sur cette terre, il méprisa le monde et sa fleur comme une terre aride : Issu d'une très bonne famille libre, de la province d'Ajoie et du village de Lugnez, il fut instruit dans les saintes lettres, et comme il voyait que beaucoup suivaient la pente abrupte des vices en se livrant aux affaires du siècle, il eut soin de s'en garder en s'en retirant. Il préféra adhérer à Dieu plutôt que de servir les vices de ce monde. Il voyait en effet les mortels s'appliquer aux œuvres du siècle; alors gémissant dans son cœur, il disait . « Que faire ? Chaque jour je suis assailli par de vaines pensées et il m'est impossible de trouver un lieu de « rafraîchissement » (cf. Canon Romain : « locum refrigerii, lucis et pacis ».

Alors réflexion faite, il commença à construire dans la propriété de son père qui devait lui revenir en héritage, un oratoire pour y mener une vie sainte. Comme l'homme de Dieu s'était mis rapidement à l'ouvrage,, une drôle de bonne femme (littéralement une femmelette) survint, admirative à l'excès, curieuse de tout voir et l'interrogeant sur la construction du mur.

Cet incident fit comprendre au serviteur du Christ Himérius que ce lieu n'était pas celui que Dieu lui réservait : il laissa inachevée la construction du mur, il convoqua son propre serviteur appelé Aelbertus (ou Edelbertus) et abandonnant sa maison, ses biens et ses concitoyens, il s'engagea dans les sentiers abrupts du désert et parvint à une vallée communément appelée Suze qui, en ce temps-là, était inhabitable et non cultivée.

Il était un homme du nom d'Himier, tout entier à Dieu dès l'enfance….

P. 1p. 2 ; p. 3 ; p. 4 ; p. 5 ; p. 6 ; p. 7 ; p. 8 ; p. 9 ; p. 10 ; p. 11 ; p. 12 ; p. 13 ; p. 14 ; p. 15 ; p. 16 ; p. 17 ; p. 18 ; p. 19 ; p. 20 ; p. 21; p. 22 ; p. 23 ; p. 24 ; p. 25 ; p. 26 ; p. 27p. 28 , p. 29 ; p. 30 ; p. 31;
p. 32 ; p. 33 ; p. 34 ; p. 35 ; p. 36 ; p. 37 ; p. 38 ; p. 39 ; p. 40 ;
Abbaye Saint Benoît ; Chapelle du Vorbourg

Pour nous contacter :

Téléphone : + 41 (032) 422 21 41
Télécopie : + 41 (032) 422 21 41Messagerie : portier@abbaye-saint-benoit.ch