Traductions  (suite)

un rassemblement tant du peuple que des princes en un lieu adéquat. Le bienheureux Himier se tenait au milieu d'eux. La détestable bête brute était à l'affût du haut des rochers, guettant sa proie. Elle en descendit et s'apprêtait à se ruer sur le peuple rassemblé, pour le décimer. Au bruit horrible de ses ailes, tous sans exception furent frappés de terreur et tombèrent à terre en poussant une grande clameur. Le bienheureux Himier quant à lui ne ressentit aucune terreur, mais. Debout au milieu de l'assemblée et après avoir fait un signe de croix, il ordonna à la bête brute de descendre à l'endroit qu'on lui avait préparé sans blesser personne.  A ces mots, sur-le-champ, le griffon, devenu doux et quasi-domestique, descendit au lieu indiqué par le saint homme. Levant alors les yeux vers le ciel, le bienheureux Himier pria ainsi avec larmes : «  Dieu qui as relevé le monde gisant à terre par l'humilité de ton Fils, relève le cœur du peuple prostré, par la grâce du Saint-Esprit, afin que, arraché aux ténèbres de l'infidélité et libéré du péril imminent, il reconnaisse la clarté de la vraie lumière, c'est-à-dire le  Soleil de justice, Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi pour les siècles des siècles. Amen. » Sa prière achevée, il ordonne au griffon de se couper avec le bec le plus petit ongle de sa patte et de le lui donner en mémoire de l'action accomplie et ensuite de s'envoler jusqu'aux confins les plus éloignés de la terre sans jamais plus revenir et de ne plus faire de mal à aucune personne adorant Dieu. Alors, aux yeux de tous, le griffon obéissant au commandement du saint homme, lui donna son ongle et s'envola hors des frontières du pays et depuis lors, il n'apparut plus sur l'île. Une fois que le roi et le peuple furent baptisés, qu'ils furent instruits dans la foi et qu'on eut ordonné trois évêques pour diriger fidèlement le peuple de ce lieu, Himier salua tout le monde et se rembarqua pour Jérusalem avec l'ongle du griffon. Là, il fut reçu triomphalement par les frères avec processions et hymnes. Il demeura peu longtemps parmi eux car il craignait que l'aura de sa popularité,

Himier chasse le Griffon et retourne à Jérusalem

P. 1p. 2 ; p. 3 ; p. 4 ; p. 5 ; p. 6 ; p. 7 ; p. 8 ; p. 9 ; p. 10 ; p. 11 ; p. 12 ; p. 13 ; p. 14 ; p. 15 ; p. 16 ; p. 17 ; p. 18 ; p. 19 ; p. 20 ; p. 21; p. 22 ; p. 23 ; p. 24 ; p. 25 ; p. 26 ; p. 27p. 28 , p. 29 ; p. 30 ; p. 31;
p. 32 ; p. 33 ; p. 34 ; p. 35 ; p. 36 ; p. 37 ; p. 38 ; p. 39 ; p. 40 ;
Abbaye Saint Benoît ; Chapelle du Vorbourg

Pour nous contacter :

Téléphone : + 41 (032) 422 21 41
Télécopie : + 41 (032) 422 21 41Messagerie : portier@abbaye-saint-benoit.ch