PÈLERINAGE
Précédente Accueil Suivante

Bibliothèque ; Accueil ; Fichier hagiographique

Accueil
JEAN-PAUL II (1984)
S. NICOLAS DE FLÜE
PRIÈRE QUOTIDIENNE
TABLEAU SACHSELN
LETTRE AUX BERNOIS
SENT. SPIRITUELLES
MÉDITATIONS
PÈLERINAGE
13 MAI 1940
ACTUALITÉS

PÈLERINAGE

PÈLERINAGE

En route vers le troisième millénaire, avec frère Nicolas.

Prestations de services aux pèlerins

LA LIGUE SAINT-NICOLAS DE FLUE

Les objectifs de la LIGUE SAINT-NICOLAS DE FLUE :

Histoire

Adresses 

LIENS 

 img.159.1.jpg (8298 octets)

En route vers le troisième millénaire, avec frère Nicolas.

 

Aux premiers disciples, désireux de le connaître, le Christ a adressé cette invitation: «Venez et voyez!» - A son tour, frère Nicolas semble nous dire: «Venez et voyez! C'est ici que je naquis en 1417, dans une époque mouvementée pour l'Eglise et la politique. Ici, j'appris à écouter Dieu et à entrer dans ses desseins. Ici, j'ai vécu avec Dorothée et toute ma famille. Ici, je servis ma patrie en qualité de conseiller, de juge et de soldat. Ici, je perçus de plus en plus fortement l'appel de Dieu. Après de durs et longs combats, mon épouse et ma famille m'autorisèrent à tout quitter. Pendant près de vingt ans, je vécus en ermite au Ranft. J'y découvris la paix de Dieu que de nombreux pèlerins viennent chercher.»

Aujourd'hui comme alors, nous pouvons rencontrer frère Nicolas là où il vécut, au Ranft ou à son tombeau. Aujourd'hui encore, il nous offre sagesse et paix. Le monde entier ressent l'urgence de son message. Avec ce couple merveilleux, nous abordons le troisième millénaire avec courage et confiance.

 

im000237.jpg (10453 octets)

L'église paroissiale de Sachseln construite entre 1672 et 1684. Depuis 1679, elle abrite le tombeau de frère Nicolas, sculpté par Meinrad Burch. II a subi des aménagements au cours des années. Actuellement, les reliques reposent dans une chasse en argent, intégrée dans le maître-autel depuis 1976.

im000239.jpg (9726 octets)

La première tombe est encore visible dans la chapelle mortuaire, près du clocher.

 L’église paroissiale et la chapelle mortuaire invitent au recueillement et à la prière.

Depuis 1610, la bure portée par l'ermite est conservée dans l'église paroissiale. Actuellement, cette bure est exposée à la vénération des pèlerins dans une armoire en verre dans le transept de droite. Vu son usure, elle est cousue sur un «cintre pour froc» et son authenticité est certaine.

 image.jpg (50624 octets)

Sur la gauche, entre les autels latéraux, se trouve la tenture des méditations 1475/80. II s'agit du développement de l'image de la roue que frère Nicolas appelait «mon livre». Le cercle intérieur avec le visage de Dieu et le cercle extérieur sont reliés par six rayons, dont trois partent vers le centre et trois autres vers le bord. Les médaillons nous décrivent les oeuvres de Dieu.

 

Lors de sa visite à la tombe de frère Nicolas, en 1984, le pape Jean-Paul II, parlant de Dorothée de Flue, la nomma «une sainte femme, une épouse compréhensive, qui pria et lutta avec lui pour trouver la force de suivre la voie tracée par Dieu».

Les paysannes suisses sont à l'origine de l'oeuvre du sculpteur Rolf Brem qui a ciselé la statue de Dorothée. Depuis 1991, elle se dresse à l'ombre du clocher de Sachseln.

 Le musée «Frère Nicolas. à Sachseln offre une introduction intéressante pour connaître les circonstances de la vie de Saint Nicolas. Au rez-de-chaussée, on trouve la représentation de ses visions sous une forme artistique et méditative. Au premier étage, les témoignages attestent combien la vénération envers le saint ermite a évolué au cours des siècles.

Depuis 1976, ce musée se trouve dans une maison bourgeoise construite par un descendant du saint, en 1784.

Heures d'ouverture du musée «Frère Nicolas»: du dimanche des Rameaux à la Toussaint:

tous les jours (excepté le lundi) 9.30-12.00 h./14.00-17.00 h.

 

La maison familiale construite par Nicolas lui-même est bien restaurée.  Il y vécut avec sa femme Dorothée et ses dix enfants. Il était cultivateur, juge et commandant en temps de guerre. Se sentant appelé à une vie consacrée à la prière et à la pénitence, il quitta son foyer le 16 octobre 1467.

La maison natale sur la propriété de la famille de Flue existe encore. 

Le chemin de frère Nicolas le conduisit d'abord à Liestal, puis il revint sur son «Alpe Chlisterli» et enfin dans la gorge du Ranft non loin de sa maison familiale. En 1468, on lui érigea là une cellule adossée à une chapelle. Il y vécut 20 années sans nourriture et prodigua conseils et consolations à de nombreux visiteurs.  

Dans l'ermitage du Ranft, Nicolas vécut en union intime avec Dieu. Il y fut favorisé de nombreuses expériences intérieures et de visions supporta les pénitences et les contestations. C'est là que le curé Heimo Amgrund vint le supplier d'intervenir lors de la diète de Stans. Et c'est grâce aux conseils du saint que les députés divisés se réconcilièrent  C'est là qu'il mourut le 21 mars 1487. 

 Les chemins de frère Nicolas 

Il est bon et profitable de cheminer dans les endroits où frère Nicolas a vécu. La descente vers le Ranft est particulièrement riche en symboles. Ceux qui aiment prier et méditer tout en marchant trouvent des chemins tranquilles, loin du trafic. Des prospectus et des brochures sont à disposition au secrétariat des pèlerinages. 

Le « Chemin de frère Nicolas»

 

En 4.30h. de marche, il conduit de Stans au Ranft à travers prés et forêts, en passant près de petites chapelles respirant une duce intimité. C'est le chemin qu'emprunta Heimo Amgrund, lors de sa visite désespérée au saint ermite. C'est aussi un bout du parcours de la «Route vers Saint-Jacques de Compostelle». 

Le chemin du pèlerinage Chlisterli-Flueli

 

Quand en 1467, frère Nicolas rentra de Liestal, il se cacha sur son alpe Chlisterli, bien au-dessus du Stöckalp: De là, il se dirigea vers le Ranft. Un chemin du pèlerinage suit ses traces jusqu'au Ranft (Stöckalp-Chlisterli = 45 minutes / Chlisterli-Flueli = 3 heures). 

Le chemin du pèlerinage de Sachseln au Flueli 

Quittant la chapelle mortuaire de Sachseln, il conduit le long des stations du chemin de Croix jusqu'au Flueli. Chemin faisant, on rencontre la chapelle de Sainte-Catherine et celle de Lourdes (1 heure). 

Le chemin des visions Flueli-Sachseln 

Inauguré en 1991, il nous emmène de la maison natale du Flueli à la chapelle mortuaire de Sachseln. Six monuments, crées par André Bucher de Genève, évoquent les visions de frère Nicolas (1 heure). 

 

Sur le plan ci-dessus, sont indiqués les lieux les plus importants permettant une rencontre avec frère Nicolas, à Sachseln, au Flueli et au Ranft. 

 

 25_22.jpg (147146 octets)

 

Prestations de services aux pèlerins

 Secrétariat des pèlerinages

Renseignements, organisations de programmes, réservations:

Pierre Perroulaz, Dorfstrasse 13, Case postale 125,

CH-6072 Sachseln, Tél. 041 660 44 18, Fax 041 660 44 45. E-Mail: wallfahrt@bruderklaus.com 

Possibilité d'y commander le programme annuel, celui des célébrations ainsi que le matériel auxiliaire pour l'organisation d'un pèlerinage.

Accompagnement spirituel des pèlerinages

Célébrations eucharistiques, entretiens et colloques personnels ou en groupe: P Josef Banz, Aumônier, Dorfstrasse 13, CH-6072 Sachseln, Tél. 041 660 12 65.

E-Mail: Seelsorge@bruderklaus.com 

Sur le Net (www.bruderklaus.com)

Ample page de renseignements sur la vie et l'œuvre de frère Nicolas et de Dorothée, sur les lieux et les chemins du pèlerinage, littérature et médias, informations sur les possibilités d'hébergement. 

L’ association Frère Nicolas 

Sa tâche est de promouvoir le culte de frère Nicolas et de Dorothée. Par l'entremise de la Fondation Frère Nicolas, elle assume l'engagement de l'aumônier des pèlerinages, le secrétariat des pèlerinages, la librairie Libretto et l'Abri des Jeunes.

Par une cotisation annuelle de 10 francs, vous devenez membre et promoteur. Chaque jeudi, la messe des pèlerins est célébrée aux intentions des membres de l'Association. 

 edel.jpg (77104 octets)

 

LA LIGUE SAINT-NICOLAS DE FLUE

 

Les objectifs de la LIGUE SAINT-NICOLAS DE FLUE :

 

  • Propager la vénération de frère Nicolas en Suisse et à l'étranger.
  • Prier en union avec frère Nicolas pour la paix universelle.
  • Soutenir les efforts pour l'unité des chrétiens dans un esprit oecuménique.
  • Participer aux frais d'entretien des lieux, de l'aumônerie et du secrétariat.
  • Etre unis par la prière à tous ceux qui dans leurs besoins recourent à frère Nicolas.

 

Chaque jour les membres de la Ligue prient avec saint Nicolas de Flue: 

 

Mon Seigneur et mon Dieu,

ôte de moi tout ce qui m'éloigne de toi.

Mon Seigneur et mon Dieu,

donne-moi tout ce qui me rapproche de toi.

Mon Seigneur et mon Dieu,

détache-moi de moi-même

et donne-moi tout entier à toi.

 

edelw.jpg (13685 octets)

Histoire

 

Le 3 décembre 1927, Mgr Georgius Schmid, évêque de Coire, d'entente avec le Collège épiscopal suisse, fonda la LIGUE SAINT-NICOLAS DE FLUE. Son but était alors de répandre la vénération du Protecteur de la paix et de hâter sa canonisation par la prière.

Nicolas de Flue a été canonisé en 1947. La Ligue n'a nullement perdu son importance. Son premier objectif restera toujours la vénération du saint, l'entretien des lieux à Sachseln, au Flueli et au Ranft, de l'aumônerie et du secrétariat des pèlerinages. 

Par leur prière quotidienne et une cotisation annuelle de Fr. 10.-, les membres de la Ligue s'engagent à poursuivre ce but. 

Au seuil du 3e millénaire, les années s'annoncent difficiles. La construction de la "Maison européenne", la justice et la paix dans le monde, la sauvegarde de la création nous placent devant des problèmes importants. Que saint Nicolas, père de famille, homme politique, grand mystique, médiateur de la paix à la diète de Stans, protecteur de notre pays durant les deux guerres mondiales, nous obtienne la faveur de Dieu. Il a vécu dans l'amitié du Christ et au service du prochain, de la patrie et du monde entier.

Chaque jeudi, une messe est célébrée à la tombe de frère Nicolas pour les membres de la Ligue et à leurs intentions. Une lettre circulaire les informe des nouvelles de Sachseln et d'ailleurs en vue de propager le culte de saint Nicolas.

 

Adresses :

 

P. Joseph Oberwiler Aumônier des pèlerinages tél.: 041 / 660 12 65

Pierre Perroulaz Secrétariat des pèlerinages tél.: 041 1660 44 18

CH-6072 Sachseln

Ligue Saint-Nicolas de Flue Secrétariat

CH-1713 St-Antoine FR

ou:

Ligue Saint-Nicolas de Flue Secrétariat des pèlerinages case postale 125

CH-6072 Sachseln OW

 

LIENS :

 

www.bruderklaus.ch

www.stiftungbruderklaus.ch

www.jakobsweg.ch

www.flueliranft.ch

www.bruderklaus.com

 

 

Haut du document

 025_nr.jpg (214729 octets)

 

 

Précédente Accueil Suivante