Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix, Martyre

(12 octobre 1891 - 9 août 1942)

Abbaye Saint Benoît ; Chapelle Notre-Dame du Vorbourg ; Hagiographie

Dans la matinée du dimanche 11 octobre 1998, le Pape Jean-Paul II a présidé une concélébration eucharistique solennelle, sur la place Saint-Pierre, au cours de laquelle il a procédé à la canonisation de Thérèse Bénédicte de la Croix, dans le siècle Edith Stein, religieuse carmélite d'origine juive, morte en déportation à Auschwitz.

"Souvent mes forces menaçaient de me trahir. J'avais perdu presque tout espoir de revoir un jour la lumière. Mais quand mon coeur était figé dans la douleur, une étoile se mettait à scintiller devant moi. Elle me guidait, je la suivais, d'abord en hésitant, puis avec toujours plus d'assurance. Ce que je devais enfouir profondément dans mon cœur, je peux le proclamer maintenant à voix haute: Je crois, je confesse ma foi. Seigneur, est-il possible que renaisse une seconde fois celui qui a déjà parcouru la moitié de sa vie? C'est toi qui l'as dit et cela s'est réalisé pour moi. J'ai été déchargée du poids du péché et de souffrance d'une longue vie. Ah! aucun coeur humain ne peut comprendre ce que tu réserves à ceux qui t'aiment. Maintenant tu es à moi et je ne te quitterai plus. Où que me conduise mon chemin de vie, tu es auprès de moi. Rien ne pourra jamais me séparer de ton amour."

 

Angélus. De la place Saint Pierre du 11 octobre 1998

Nous nous tournons vers la Madone avec les yeux de la nouvelle sainte qui, en contemplant le mystère de la présentation au Temple, remarquait: "Lorsque la Vierge Marie apporta l'Enfant au Temple, remarquait: "Lorsque la Vierge Marie apporta l'Enfant au Temple, on lui prophétisa qu'une épée allait lui transpercer l'âme (…) C'est l'annonce de la passion, de la lutte entre la lumière et les ténèbres, qui se manifeste déjà devant la crèche!"

Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix comprit que la crèche et la croix étaient intimement liées entre elles. Cette conscience intérieure lui permit d'entrer dans une profonde harmonie avec la Vierge. Elle écrivait à son propos: "Etre en prière devant Dieu, l'aimer de tout son cœur, implorer sa grâce pour le peuple pécheur, en s'offrante de réparer pour ce peuple, et, comme Servante du Seigneur, être attentive au moindre de ses signes: telle fut sa vie". Edith Stein, elle aussi fille du peuple juif, parlait de Marie, et, presque sans s'en rendre compte, traçait le programme de son choix existentiel.

Demandons à la nouvelle Sainte d'intercéder pour nous auprès de la Vierge, afin qu'il soit donné à chacun de répondre généreusement à sa vocation. (Osservatore Romano N°41 13.10.1998)

 

Quelques ouvrages:

Elisabeth de Miribel, "Comme de l'or purifié par le feu", éd. Plon ; Elisabeth de Miribel, " Edith Stein, la bénie de la Croix." Ed. du Livre ouvert, 1998 ; Berta Weibel, "Edith Stein, prisonnière de l'Amour." Ed. Téqui, 1998; Waltraud Herbstrith, "Le vrai visage d'Edith Stein." Ed. F.-X. de Guibert, 1990; Christian Feldmann, "Edith Stein, juive, athée, moniale." Ed. Saint-Augustin 1998; Bernard Molter "Edith Stein, martyre juive de confession chrétienne." Ed. Cana, 1998; Joachim Bouflet, "Edith Stein, philosophe crucifiée." Ed. Presses de la Renaissance, 1997; Florent Gaboriau, "Lorsque Edith Stein se convertit." Ed. Ad Solem, 1997; Waltraud Herbstrith "La Puissance de la Croix." Anthologie des œuvres d'Edith Stein, éd. Nouvelle Cité, 1997; Vincent Aucante et Sophie Bingelli "Edith Stein, le secret de la Croix" Cahiers de l'Ecole cathédrale n°34, CERP/Parole et Silence, 1998; Vincent Aucante "Les chemins vers le silence intérieur" Parole et silence, 1998; Florent Gaboriau "Edith Stein philosophe." Ed. F.-X. de Guibert, 1998;

Edith Stein "Zum Problem der Einfühlung" Edith Stein Karmel Tübingen; Edith Stein "Ars dem Leben einer Judischen Famlie" E.S.W.

Œuvres traduites:

De l'Etat, Présenté et traduit par Philippe Secretan, Paris/Fribourg, Cerf/Les Editions Universitaires, 1989; La Femme et sa destinée, traduction M.-L. Rouveyre, Paris, Amiot-Dumont, 1956; De la personne. Corps, âme, esprit, (Ou: La Structure ontique de la personne et sa problématique épistémologique)traduction Ph. Secretan, Paris/Fribourg, Cerf/Les Editions Universitaires, 1992  ; Phénoménologie et philosophie chrétienne, choix de textes présentés et traduits par Ph. Secretant, Paris, Cerf, 1987; L'Etre fini et l'Etre éternel. Essai d'une atteinte du sens de l'être, traduction G. Gasella et F.A. Viallet, Louvain/Paris, E. Nauwelaerts/Béatrice-Nauwelaerts, 1972 ; La Prière de l'Eglise, traduction G. Català et Ph. Secretan, Genève, Ad Solem, 1995 ; La Crèche et la Croix, traduction G. Català et Ph. Secretan, Genève, Ad Solem, 1995. La science de la Croix, traduction de E. de Sainte arie, Louvain/Paris, E. Nauwelaerts/Béatrice-Nauwelaerts, 1957 ; La puissance de la Croix, textes réunis et présentés par W. Herbstrith, Paris, Nouvelle Cité, 1997.

 

Abbaye Saint Benoît ; Chapelle Notre-Dame du Vorbourg ; Hagiographie